Les Balkans et la Méditerranée: objets communs/regards croisés

Séminaire de lancement du projet amorce BALKAMED – Les Balkans et la Méditerranée: objets communs/regards croisés, lundi 1er décembre 2014, en Salle Paul-Albert Février à la MMSH.

 Invités

Marc Aymes est historien spécialiste de l’aire ottomane et membre du Centre d’études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques. Il enseigne à l’EHESS le « Séminaire d’itinéraires et de débats en études turques » et co-organise le séminaire « Transfaire. Histoire et sciences sociales à l’épreuve d’une globalisation (post-) ottomane ». Il est le coordinateur scientifique du programme ANR « Matières à transfaire. Espaces et temps d’une globalisation (post-)ottomane ». Ses recherches en cours portent sur l’histoire du monde méditerranéen oriental contemporain et plus particulièrement sur la question de la province, conçue en réponse à la difficulté de concilier, dans les études sur l’« aire culturelle », les processus globaux ou supposés tels (standardisation bureaucratique, mainmise impérialiste, affirmation nationale ou confessionnelle) et la singularité du « savoir local » (instrument de gouvernement, compétence sociale ou accent dialectal). À la problématique du « transfert », qui se limite souvent à penser les échanges entre des « aires » estampillées, il propose de substituer l’analyse des modalités du transfaire, attentive aux processus de coproduction des vecteurs normatifs et matériels du politique. Son dernier ouvrage s’intitule A Provincial History of the Ottoman Empire. Cyprus and the Eastern Mediterranean in the Nineteenth Century (Routledge, 2014).

Olivier Tourny est ethnomusicologue au CNRS,  il est spécialiste des musiques liturgiques et rituelles au Proche-Orient et en Afrique de l’Est. Membre de l’IDEMEC, il est à présent détaché à l’École Française de Rome. Affecté au Centre de Recherche Français à Jérusalem (CRFJ) en 2008 comme chercheur, il en devient le directeur de 2010 à 2014. Son travail et son expérience l’ont confronté régulièrement à la question des aires régionales aussi bien dans la construction de ses objets de recherche que dans celle des dispositifs institutionnels qui les entourent. Ses derniers ouvrages sont Anthology of the Jewish Ethiopian Liturgy, en collaboration avec F. Alvarez-Péreyre, S. Arom & S. Ben-Dor, et Le chant liturgique juif éthiopien. Analyse musicale d’une tradition orale.

14h00 – 14h30 – Introduction

Pierre Sintès, TELEMME,  Méditerranée et Balkans : des aires (géographiques) de déjà vu

Gilles de Rapper, IDEMEC, Remarques préliminaires sur les Balkans et l’anthropologie

14h30 – 15h30 

Marc Aymes, CETOBAC,  Des aires en Méditerranée, à ne plus savoir qu’en faire

15h30-15h45  Pause

15h45-16h45 

Olivier Tourny, IDEMEC, Le dispositif de la recherche française sur le pourtour méditerranéen : forces et faiblesses.

 16h45-17h15 – Ouverture / débat

Bianca Botéa, Olivier Givre, Lyon2/CREA, Faire et imaginer le commun : Contextes et perspectives de recherche à partir d’une anthropologie des/dans les Balkans

17h15-17h30 Pause

  17h30-18h00 Débat


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.