Journées d’études : Les bidonvilles dans la cité. Enseignements de l’habitat précaire et valorisation patrimoniale

Journées d’études : Les bidonvilles dans la cité. Enseignements de l’habitat précaire et valorisation patrimoniale au Musée d’histoire de Marseille les 4 & 5 mars 2016.

Programme :

Vendredi 4 mars :

Accueil
Mots de bienvenue suivis de l’introduction des journées par Muriel Girard (sociologue, maître assistante à l’ENSA-M, laboratoire INAMA-ENSA-M, Réseau SUD) et Marion Serre (architecte, doctorante au laboratoire Project[s]-ENSA-M, Réseau SUD)

Session 1 – Bidonvilles et relogements d’hier à aujourd’hui

  • Jean-Lucien Bonillo (Architecte  et  historien,  professeur  ENSA-Marseille,  directeur du laboratoire INAMA-ENSA-M) Roland Simounet et les enseignements du bidonville Mahieddine à Alger, 1952-1953.
  • André Jollivet (architecte, président de la Maison de l’Architecture et de la Ville PACA)
    Le processus de relogement du bidonville Chieusse Pasteur à Marseille

Débat Pause café

  • Elisabetta Rosa (architecte-urbaniste, post-doctorante à l’UMR Telemme, LabexMed)
    Habitat précaire et migrants « roms » à Turin et à Marseille
  • Merril Sinéus (architecte, Réseau SUD, enseignante à l’ENSAPLV)
    Bidonville d’aujourd’hui, habitat de demain ; actions urbaines en France et au Portugal

Débat Déjeuner

Session 2 – Expérimentations pédagogiques autour de l’habitat précaire

  • Francesca Iovino (architecte, chercheure indépendante)
    The liasons between spontaneous consciousness and critical consciousness are never dangerous
  • Agnès Deboulet (sociologue, professeure à l’université Paris 8, Réseau SUD, UMR LAVUE) Le croisement des outils pédagogiques autour de l’habitat précaire. Mise en perspective Nord/Sud

Débat – pause café

  • Monira Rivet (architecte, master recherche ENSA-M)
    Du « Logis d’Anne » à la « Jouques Nouvelle » 1983-1985, le projet de relogement inabouti de Roland Simounet
  • Marion Serre (architecte, doctorante au laboratoire Project[s]-ENSA-M, Réseau SUD) et Marie Segonne (étudiante master recherche ENSA-M), Apprendre et s’engager : récit d’explorations étudiantes menées dans le contexte de l’habitat précaire
  • Débat et synthèse de la journée par Muriel Girard (sociologue, maître assistante à l’ENSA-M, laboratoire INAMA-ENSA-M, Réseau SUD)

Cinéma Les Variétés (37 rue Vincent Scotto – Marseille 1er) projection proposée par Image de ville, en partenariat avec le musée d’Histoire de Marseille

Samedi 5 mars 2016

Accueil

Session 3 – Valorisation patrimoniale et transmission

  • Hélène Hatzfeld (politiste, Centre de Recherche sur l’Habitat ,UMR LAVUE ) Les bidonvilles dans la cité : enjeux de légitimation
  • Marie-Claude Blanc-Chaléard (Professeur d’Histoire émérite, Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, UMR Institutions et dynamiques historiques de l’économie et de la société) Les bidonvilles des trente glorieuses (1945-1975) : histoire et mémoire

Débat Pause café

  • Nasser Tafferant (sociologue, assistant de recherche à la Haute école du travail social de Genève : centre de recherche CERES) Ethnographie d’un squat de migrants dans des cabanons de jardins familiaux désaffectés à Lausanne et mise en exposition
  • Sophie Deshayes (responsable de la programmation culturelle du Musée d’histoire de Marseille) et Bertrand Reymondon (association Face à Face, architecture et urbanisme de proximité) Collecte participative et valorisation de l’histoire et de la mémoire des îlots Chieuse Pasteur au musée d’Histoire de Marseille. Vers la reconnaissance de l’habitat auto-construit comme patrimoine
  • Débat et synthèse par Agnès Deboulet (sociologue, professeure à l’université Paris 8, Réseau SUD, UMR LAVUE)

Déjeuner

  • Luc Joulé et Bruno Jourdan (Image de ville) Aux marges des villes – quand le cinéma donne à voir l’habitat précaire dans la cité

Visite des séquences contemporaines du parcours permanent des collections du musée d’Histoire de Marseille.

Programme détaillé des journées

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.