L’Observatoire des Pratiques Interdisciplinaires de LabexMed : un outil construit par et au service d’une communauté de recherche

Logo de l’observatoire des Pratiques Interdisciplinaires de LabexMed.


 Chantal Aspe et Annabelle Gallin représenteront l’Observatoire des Pratiques Interdisciplinaires de LabexMed au colloque INterDISCIPLINaritÉ, qui se tiendra à Bordeaux du 27 au 29 juin.

 

 L’Observatoire des Pratiques Interdisciplinaires de LabexMed : un outil construit par et au service d’une communauté de recherche

Résumé : L’Observatoire des Pratiques Interdisciplinaires est l’émanation d’un Labex, le « LabexMed : Les sciences humaines et sociales au cœur de l’interdisciplinarité pour la Méditerranée », créé en 2011, lors de la première vague de financement des Investissements d’Avenir de l’Agence Nationale de la Recherche. Ce Labex s’articule autour d’une communauté scientifique de 630 chercheurs permanents, répartis dans 16 unités de recherche appartenant à Aix-Marseille Université. Les disciplines représentées sont les suivantes : histoire, archéologie, sociologie, anthropologie, philosophie, économie, droit, linguistique, science politique… L’objectif clairement affirmé de LabexMed depuis sa création est de favoriser les projets interdisciplinaires et comparatifs afin de développer les études méditerranéennes. Dans cette optique et pour mener à bien cette ambition, LabexMed s’est doté d’un outil original et singulier : l’Observatoire des Pratiques Interdisciplinaires. Celui-ci a été constitué en 2013 autour d’une équipe de 7 chercheur(e)s, assistée de la coordinatrice des programmes scientifiques du Labex.

Nous souhaitons revenir dans cette communication sur ces 4 années de fonctionnement, pour partager notre retour d’expérience en montrant notre cheminement progressif et tâtonnant mais néanmoins aujourd’hui porteur de propositions utiles et partagées par la communauté scientifique du LabexMed. Celles-ci se déclinent en approches itératives avec les porteurs de projet, en début, milieu et fin des programmes pour partager leurs craintes, difficultés, renoncements mais aussi leurs découvertes, plaisirs et avancées. Cette pédagogie a également permis à l’équipe de l’OPI de proposer un certain nombre d’indicateurs d’interdisciplinarité qui ont pu aider les chercheurs des différentes disciplines à faire leur propre évaluation de leurs pratiques.

Retrouvez le support visuel de la communication :


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.