Cycle Le temps de l’île – Séminaire 26 mars – Décrire le paysage de l’île

Le temps de l’île

L’exposition Le temps de l’île, qui se tiendra au Mucem de juillet à novembre 2019, se propose de réaliser une sorte d’insulaire contemporain, transformant ainsi la géographie explorée depuis les îles en une approche philosophique, artistique, poétique et politique. Depuis le printemps 2017, séminaires et rencontres accompagnent l’élaboration de cette exposition. Les activités programmées en 2018 constituent un travail collectif réparti en des lieux divers, en multipliant les regards et les partenaires. Elles entendent favoriser les échanges entre les disciplines, les postures, et les savoirs, sans préjuger des découpages usuels entre « science » et « art » ou entre « théoriciens » et « praticiens ». Le propos de l’exposition se construit à la croisée de ces différents langages.

Entrée gratuite sur inscription à i2mp@mucem.org

Séminaire organisé par Jean-Marc Besse, Guillaume Monsaingeon, Elise Olmedo et Aude Fanlo
en partenariat avec LabexMed, la MMSH, l’EHESS, le Centre Norbert Elias – UMR 8562, le FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’Ecole Nationale Supérieure de Paysage, la Fondation Camargo et l’UMR Géographie–cités UMR 8504

Lundi 26 mars 2018
« Décrire le paysage de l’île »

9h – 18h EHESS – Vieille Charité
Programme détaillé

Cette journée sera consacrée aux écritures pluridisciplinaires de l’île associant une perspective épistémologique et expérimentale.
Elle se tiendra de 9H00 à 18H00 à la Vieille Charité dans les locaux de l’EHESS au deuxième étage en salle A et se terminera par la présentation de l’exposition au croisement de l’art et du paysage « Îles au crayon. Expériences dans les îles du Frioul » d’Amandine Maria, Mathilde Szydywar Callies et Elise Olmedo en collaboration avec Amel Bismuth et Emmanuelle Verger au Centre de documentation en sciences sociales de la Vieille Charité (premier étage).

Intervenants : Pauline Delwaulle (vidéaste), Xavier Rey (directeur des musées de Marseille), Milena Charbit (architecte et commissaire d’exposition), Danica Bijeljac (artiste photographe et vidéaste), Jean-Luc Revol (metteur en scène), Anne-Sophie Perrot (artiste et paysagiste), Guillaume Monsaingeon (philosophe et commissaire d’exposition), Jean-Marc Besse (philosophe, commissaire d’exposition, Laboratoire Géographiecités), Boris Petric (anthropologue, Centre Norbert Elias)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.