Migrations et liens multi-situés. Une approche interdisciplinaire d’un phénomène global #6

11 juin – Les post-doctorantes LabexMed Juana Moreno Nieto (Labexmed / CNE-LEST) et Emmanuelle Hellio (LabexMed / MuCEM – LEST) interviendront avec la communication “Travailler. Un marché multi-situé” dans le cadre du Séminaire doctoral interdisciplinaire Migrations et liens multi-situés. Une approche interdisciplinaire d’un phénomène global #6 le lundi 11 juin 2018 à l’IMéRA à Marseille (10h00 – 12h00).

*

Inscrit dans le cadre programme pluriannuel thématique Phénomènes Globaux et Régulation, le séminaire se propose d’étudier un aspect spécifique de la migration dans les sociétés d’aujourd’hui, c’est-à-dire le maintien de liens avec le lieu d’origine. Loin de représenter un signe de « non insertion » dans les pays d’arrivée, les liens multi-situés font partie de tout processus migratoire, dès l’époque moderne jusqu’à nos jours. Plusieurs études ont en effet souligné la « simultanéité » de l’expérience du migrant, qui vit entre deux horizons – deux espaces géographiques mais aussi sociaux et culturels. Au cours du séminaire, les différents aspects -spatial, social, temporel- de l’« entre-deux » seront pris en considération, avec une attention portée à la fois sur la dimension individuelle de l’expérience migratoire, sur l’inscription de ces liens et sur la pluralité des ancrages dans l’ensemble de phénomènes que l’on peut appréhender à l’échelle globale (marché du travail, développement d’outils informatiques, réseau de transports, etc.). La connexité socio-spatiale renvoie ici à la capacité de relier des éléments d’un ensemble de lieux et de liens, visibles et invisibles, afin d’assurer la (co)existence d’expériences plurielles. L’approche par la connectivité permettra d’évaluer les possibilités qu’offre un lieu situé, pour articuler les espaces et maintenir les liens dans un espace pluridimensionnel biographique, géographique, social et culturel.

*

Séminaire doctoral interdisciplinaire coordonné par Eleonora Canepari (AMU-TELEMMe UMR7303) et Béatrice Mésini (CNRS-TELEMMe UMR7303).

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.