L’asile en exil – Observatoire Asile Marseille

Á l’occasion de la sortie du livre « L’asile en exil », un événement est organisé, en écho à la Journée internationale des migrant.e.s :

Mardi 18 décembre
Place des Marseillaises

Petit déjeuner à 10h30
Conférence de presse à 12h00

© Observatoire Asile Marseille/Dominique Viger

Fruit d’un travail collectif de plus d’un an porté par l’Observatoire Asile Marseille, ce livre dresse un état des lieux des conditions d’accueil des personnes en demande d’asile à Marseille.

Au centre de ce recueil, les voix de Jamal, Sharon, Joy, Bernadette, Adnan, Jean et bien d’autres qui témoignent des situations de souffrance, de vulnérabilité et de précarité rencontrées aujourd’hui dans la cité phocéenne.

À travers ces témoignages, le livre met en évidence les défaillances du dispositif national d’accueil des personnes en demandes d’asile à l’échelle de la ville. Il se propose également d’être un outil de travail et de réflexion pour les différents acteurs de l’accueil des exilé.e.s et plaide pour la mise en œuvre d’une politique inconditionnelle d’accueil et d’hospitalité.

Créé à Marseille en septembre 2017 à l’initiative du Réseau Hospitalité Marseille, l’Observatoire Asile est né d’un constat partagé par une diversité d’acteurs : les dysfonctionnements du dispositif d’accueil provoquent une grande précarisation de ces personnes qui rencontrent d’importantes difficultés à faire valoir l’effectivité de leurs droits (hébergement, accompagnement social, accès aux soins, accès à l’alimentation…).

Une trentaine d’associations, de collectifs militants et de citoyen.ne.s se sont réuni.e.s au sein de l’Observatoire afin de mener ensemble une veille sur l’application du droit d’asile à Marseille.

En collaboration avec Béatrice Mésini (TELEMMe – UMR 7303) et le soutien de LabexMed.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.