La maison fortifiée en Méditerranée orientale : le cas de la Crète entre les dominations vénitiennes et ottomane

Le 3 novembre 2014, de 10h à 17h, en salle A101 de la MMSH, Aix-en-Provence

Cette deuxième journée d’étude du projet La maison fortifiée en Méditerranée orientale : le cas de la Crète entre les dominations vénitiennes et ottomane (dir. N. Faucherre et E. Maglio, LA3M) continue la réflexion inaugurée autour du réseau d’architectures résidentielles fortifiées en Crète à l’âge moderne. Les interventions seront focalisées sur un échantillon de monuments, avant de présenter quelques exemples de maisons en Méditerranée orientale et de s’interroger sur l’attribution de la notion de patrimoine à cette catégorie d’architecture et sur sa transmission.

Intervenants :

Véronique Rinalducci (LA3M, Ingénieur d’études archéologue) – Un cas d’étude d’analyse du bâti : la maison-tour à Giannoudi (Réthymnon)

Emma Maglio (LA3M, Chercheur associé) – Un premier inventaire de maisons-tour et de maisons fortifiées sur l’île de Crète

Lejda Ismaili (LA3M, Doctorante) – L’architecture fortifiée et l’urbanisme en Albanie et dans les Balkans ottomans

Nolwenn Lecuyer (LA3M, Maître de Conférences) – Une résidence royale dans la campagne chypriote : le manoire de Potamia

Philippe Bragard (Université Catholique de Louvain – ICOMOS) – La transmission des patrimoines civils et militaires en Méditerranée orientale

Illustration : (c) Emma Maglio, LA3M


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.